Véronique Faudou-Sourisse

 

Le chemin qui m’a amenée à la création de bijoux a été long et enrichissant: huit années passionnantes d’archéologie et un Diplôme de Recherche à l’Ecole du Louvre m’ont permis de découvrir toutes les merveilles que l’homme a créées partout autour du monde depuis la préhistoire.

 

Puis ce fut les vingt-huit années consacrées à la conservation et à la restauration des céramiques anciennes, un métier passionnant mais qui me laisse une grande frustration : celle de ne pouvoir créer par moi même. En effet dans le domaine de la restauration il faut surtout être un excellent copiste et ne jamais « inventer » un décor dont on a perdu la trace.

 

Le besoin de m’exprimer à travers des matériaux nobles et des techniques traditionnelles devenues familières a été si fort que j’ai sauté le pas . Mon désir est surtout de partager le fruit de mon travail, de proposer à chacun des petits morceaux de rêve uniques, des petit kits d’émotions composés avec amour pour être portés sur soi .

 

C’est tout naturellement que j’ai choisi de m’exprimer dans le domaine de la bijouterie narrative. Ainsi est né  Bélisame Création .

 

Mon Inspiration

Depuis l’enfance mon imaginaire s’est toujours tourné vers le passé et les civilisations antiques ou « premières ». Entre une grand mère périgourdine férue de grottes préhistoriques et un grand père qui m’a mis le premier le pinceau dans les mains j’ai très tôt concrétisé mon goût des arts anciens en créant de drôles de cabinets de curiosités où se côtoyaient tessons, silex et interprétations personnelles d’objets « primitifs ». Aujourd’hui mes tiroirs sont encore remplis de petits objets collectés au fil du temps. Ils jouent le rôle de fil d’Ariane dans mes créations.

Grâce à des études et une carrière consacrées au patrimoine, les civilisations antiques et l’archéologie m’inspirent plus que jamais dans la collection « Au-delà des Mythes ».

Mon amour de la céramique est né, lui, au Musée Guimet à Paris. Ses extraordinaires collections ramenées d’Asie, d’Inde et d’Extrême Orient ont nourri mes rêveries d’étudiante. Mais ce sont les céladons de Chine, si précieux et rares qui captivaient le plus mon attention. Aujourd’hui je tente de retrouver cette délicate et lumineuse couverte dans les bijoux de la collection « Les Secrets de l’Empereur ».

Les petits avions anciens de la collection « Le rêve d’Icare » sont nés de l’observation des coucous qui survolent ma maison dès le printemps. La proximité du Musée Volant Salis de Cerny (91) m’offre chaque année des ballets de « drôles de machines » et une fenêtre merveilleuse sur l’évasion. Le ciel et ses caprices météorologiques m’ont inspiré une porcelaine jaspée dont le bleu de cobalt mêlé de manganèse évoque si bien toutes sortes de nébulosités.

La collection  » Interprétations » peut se résumer en un mot … liberté ! 

Pour accéder aux différentes collections vous pouvez cliquer sur le diaporama.

.

"Au-delà des Mythes"

La mer méditerranée est depuis les temps les plus anciens à la croisée de grandes civilisations. Elle a vu se succéder, des colonnes d’Hercule à la Phénicie, les peuples commerçants originaires de riches cités de l’Orient, d’Egypte, de Chypre ou de Grèce. On y échangeait toutes sortes de biens inestimables comme des métaux rares , des pierres précieuses ou des épices. C’est aussi la méditerranée antique qui donna naissance aux mythes de Gilgamesh, d’Orphée , d’Héraclès ou de la mystérieuse Atlantide qui nous fait tant rêver aujourd’hui encore. Un univers inépuisable d’inspiration pour mes bijoux narratifs.

"Les Secrets de l'Empereur"

 Une légende raconte qu’ il y a près de mille ans un empereur chinois fit un rêve étonnant. Alors qu’un orage faisait rage une éclaircie soudaine fit apparaître une douce lumière vert-bleutée. A son réveil il demanda aux céramistes des fours impériaux de créer une porcelaine de la couleur « de la lumière calme du ciel après la pluie ». Ce fut la naissance des porcelaines céladon aux émaux bleus-verts translucides et onctueux . Leur raffinement  était tel que certains lettrés chinois les comparaient à  » des nuages verts saisis dans un tourbillon de glace » . Magie et beauté , il n’en fallait pas plus pour me faire rêver et pour tenter l’expérience dans mes créations.

"Le Rêve d'Icare"

Le désir de s’élever dans les airs pour observer le monde depuis le firmament poursuit l’homme depuis ses origines. Des dessins avant-gardistes de Léonard de Vinci aux « fous volants » du début du XX ème s. la technologie a rejoint l’imaginaire pour réaliser enfin le rêve d’Icare. Montgolfières et petits coucous ont toujours été pour moi l’image même de la liberté et du voyage.

"Improvisations"

La liberté de créer à l’état pur tout simplement en se laissant porter uniquement par l’inspiration d’un instant.